LE SOMMEIL, L’ALLIÉ DE NOS MUSCLES

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est pas à la salle de musculation que nos muscles se forment et prennent du volume mais dans notre lit pendant que nous dormons.

SLEEP_ULTEAM
Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est pas à la salle de musculation que nos muscles se forment et prennent du volume mais dans notre lit pendant que nous dormons.
Nous connaissons déjà les bienfaits d’un bon sommeil, bien que les chercheurs ne cessent d’en découvrir de nouveaux toujours plus surprenants, mais mesurons-nous vraiment à quel point un sommeil de qualité et la pratique du sport vont de pair ?
Le manque de sommeil peut en effet de manière générale gravement nuire à notre santé mais aussi réduire à néant tout espoir de progrès en sport notamment si vous avez pour objectif de prendre en masse musculaire ou de définir vos muscles.
Ce n’est pas pour rien que nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir, sans que nous le soupçonnions, c’est le moment où le corps s’auto-nettoie de toutes les toxines, se répare et met en route le processus de croissance. On appelle cela un état anabolique durant lequel les os, les tissus, les organes sont renouvelés et notamment les fibres musculaires.
Ces fibres musculaires se voient altérées pendant l’entraînement créant ainsi des micro-lésions cellulaires qui sont le résultat de la décomposition des protéines dans le muscle. Or, c’est pendant le sommeil, et après un repas riche en nutriments, que le corps produit des hormones de croissance et de synthèse protéique.

C’est pour cette raison que la prise de muscles va se jouer dans l’équilibre entre la dégradation et la synthèse de protéines, cette dernière devant être plus rapide que l’autre.
Moralité : si vous voulez voir vos performances s’améliorer et gagner en masse musculaire veillez à vous octroyer des nuits d’au moins 7-8 heures et à ne pas négliger vos apports en protéines le soir afin de booster la synthèse de protéines au cours de la nuit et favoriser la réparation des tissus musculaires.